Epilation à la brésilienne: Tout ce que vous devez savoir

Certains sont contre la cire mais si vous voulez être sexy et porter un bikini style brésilien, il va falloir accepter le fait que la cire brésilienne est essentielle.

En fait, vu que les bikinis brésiliens sont composés de hauts minuscules et de bas encore plus petits, les femmes doivent se faire épiler toute la zone pubienne avant de pouvoir penser à porter un bikini brésilien même si personne ne vous force à le faire. Il s’agit d’une règle tacite qu’il faut respecter.

De quoi s’agit la cire brésilienne ?

Premièrement, la cire brésilienne est la plus populaire des cires pour bikini et la plus appréciée depuis que les petits bikinis sont devenus tendance.

Selon sa préférence, on épile tous les poils pubiens. L’esthéticienne garde une mince bande de poils devant ou épile la zone pubienne entière.

Ca fait mal ? Oui. Pour certaines c’est tellement insupportable qu’elles s’évanouissent pendant l’épilation mais ca dépend de votre type de peau.
Si vous avez une peau hyper sensible, il vaut mieux penser à une autre solution pour enlever les poils car l’épilation à la brésilienne risquerait de vous faire saigner, de vous faire souffrir et même provoquer une infection.

Mais il n’y a rien à craindre si votre peau n’est pas sensible et n’oubliez pas que des milliers de femmes préfèrent ce genre d’épilation et n’ont aucun problème.

En ce qui concerne la mince bande de poils que l’on peut garder, nous sommes de l’avis que si vous allez supporter la douleur de l’épilation à la brésilienne, choisir de ne pas vous faire complètement épiler est complètement ridicule. Comme le dit Lady Gaga : “si vous tuez une vache, autant en faire un hamburger”.

L’épilation à la brésilienne est en fait une très vieille technique. On dit que Pêro Vaz de Caminha était le premier de l’histoire à parler des coutumes bizarres que les Brésiliens pratiquaient dans une lettre écrite pour documenter le voyage de Pedro Álvares Cabral’s au Brésil en 1500 après J-C. Dans cette lettre, il indique que les parties intimes des autochtones étaient exposées et épilées et que les Conquistadors n’en étaient pas gênés.

Les Brésiliens ont bien évidemment toujours mis de l’importance sur la propreté et les femmes du monde entier sont aujourd’hui du même avis.

Jadis, on croyait que l’épilation à la brésilienne était réservée à l’industrie pornographique mais heureusement on a l’esprit plus ouvert aujourd’hui.

Comments are closed.